L'Église Unie du Canada

Menu

Le cheval et le papillon | Mon ode à l’Esprit Saint

| CHRONIQUE DE NELLY ÉTOUKÈ |

 

Ma spiritualité, je la vis avec Dieu par l’Esprit Saint, la troisième personne de la Trinité. Sans l’Esprit de Dieu, ma vie spirituelle est creuse et sans substance.

Comme je l’ai exprimé dans mon premier article de la série Le cheval et le papillon, Dieu est le socle et « le tout » de ma vie spirituelle. Je ne saurai donc Le concevoir sans épouser son Esprit.

Un souffle de vie

À l’origine de la création, Il mit en l’être humain son souffle, et celui-ci vint à la vie. C’est par cet Esprit que Dieu vit et agit en moi et en chaque personne. Dieu est saint et son Esprit est saint.

J’ai découvert la puissance du Saint-Esprit quelques mois après mon arrivée à Montréal. Je traversais alors des moments difficiles, le parcours relatif à l’installation dans un nouveau pays : l’intégration, la recherche d’emploi et bien d’autres difficultés de divers ordres. Je puisais ma force dans ma foi en Dieu, et les célébrations œcuméniques auxquelles j’assistais quotidiennement dans un sanctuaire furent le déclic qui me fit réaliser que ce que je cherchais était là. Les chants et les invocations à l’Esprit Saint transportaient mon cœur dans une plénitude jusque-là inconnue. Dès lors, j’ai fait la connaissance intime du Consolateur, du Conseiller, du Guide. Cette présence au centre de mon être devint rapidement le cœur de mes décisions, de mes choix, la présence et l’instrument qui manquaient à ma spiritualité. De tout temps, j’ai toujours su qu’il vivait en moi, cependant je ne réalisais pas à quel point l’invoquer était une source de bienfaits et de grâces.

 

Une présence qui me console, me conseille et me guide

« Mais le consolateur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit » (Jean 14,26). Ce passage de l’Évangile de Jean résume parfaitement mon union et mon appartenance au Créateur. J’ai réalisé sa toute-puissance car il m’a révélé des choses passées, présentes et futures.

Il m’a fait connaître ma mission sur Terre, il m’a fait prendre conscience de ma valeur en tant que personne, en tant qu’enfant de Dieu, il m’a réconfortée, tenue fermement, il m’a maternée, protégée, redressé la tête face à mes adversaires. Là où mes ennemis pensaient m’avoir vaincue, il a retourné la situation et m’a donné la victoire. Là où j’étais rejetée, il fut mon réconfort.

Comment ne pas ressortir transformée de cette rencontre miséricordieuse? J’ai vécu l’effusion du Saint-Esprit de manière palpable et je rends gloire à Dieu pour cette grâce immense qui ne dépend en rien de ce que je suis ni de ce que je fais, mais uniquement de sa volonté. Ma vie spirituelle a connu un tournant vif et capital. Vivre et marcher avec l’Esprit Saint, c’est rencontrer Jésus, c’est marcher main dans la main avec le Seigneur.

 

Vers des eaux paisibles

Ma prière est une ode au Dieu vivant, à son Esprit. Je lui confie ma route, ma demeure, mon emploi, mes nécessités, mes inquiétudes, en lui demandant de me combler de sa sérénité, et il le fait. Beaucoup de personnes se demandent toujours comment je réussis à garder mon sang-froid dans certaines circonstances et de quelle manière je parviens à demeurer calme et sereine. Ma réponse est la même, elle ne changera jamais : je demande à l’Esprit Saint. Il me met à l’écart des agitations vaines, des lieux de polémiques où les gens se déchirent. Et lorsque je suis tentée de céder à la crainte, il vient à mon secours pour me replonger dans des eaux paisibles.

Ce que le Seigneur nous réserve lorsque nous lui faisons confiance s’étend au-delà de toutes nos espérances. Et lorsque la barque tangue comme c’est le cas présentement avec la pandémie qui secoue le monde, c’est par Dieu seul que je maintiens mon équilibre.

C’est par son Esprit que nous devenons capables de nous rendre au-delà de nos limites et faiblesses pour accomplir sa volonté en toutes choses. Si je devais dégager le fil conducteur de cette série, ce serait en une phrase : « Ma spiritualité se fonde sur Dieu et elle est alimentée par le Saint-Esprit. »

 

 

Photos de Nelly : Myrtho Clermont

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *