L'Église Unie du Canada

Menu

Peuples autochtones et relations justes

 


Aujourd’hui Crédo : Peuples autochtones et relations justes

Logo Aujourd'hui Credo

Aujourd’hui Credo

Trouvez des articles au sujet des peuples autochtones et relations justes dans Aujourd’hui Crédo.


Nîpin, voici l’été : Célébration liturgique pour le jour de prière autochtone

Nîpin, voici l’été

PDF : 6 pp / 803 Ko

Le 21 juin est la Journée nationale des peuples autochtones; le jour de prière autochtone peut être souligné le dimanche qui précède ou qui suit le 21 juin. Inspirez-vous de cette célébration liturgique créée par Murray Pruden.


L’étroit et ardu chemin de la réconciliation Célébration liturgique pour le jour de prière autochtone

L’étroit et ardu chemin de la réconciliation

PDF : 6 pp / 718 Ko

Cette célébration a été conçue pour mettre de l’avant la signification de la Journée nationale des peuples autochtones et est destinée aux communautés de foi non autochtones. Cette célébration liturgique a été conçue par SunDo Hyun et la réflexion rédigée par Hoeun Lee.


La reconnaissance du territoire lors de célébrations liturgiques

Carte des traités historiques

La reconnaissance du territoire lors de célébrations liturgiques

PDF : 3 pp / 692 K0, 2019

Ce mini-guide vise à aider les paroisses et les instances de l’Église à intégrer la notion de reconnaissance du territoire à l’occasion de leurs rassemblements.


Déclaration d’excuses

Les excuses de l’Église Unie du Canad aux peuples Autochtones

PDF : 2 pp / 137 Ko, 2019

Une affiche regroupant la déclaration d’excuses de l’Église Unie du Canada au Premières Nations, la déclaration d’excuses aux anciens et anciennes élèves des pensionnats autochtones de l’Église Unie, à leurs familles et à leurs communautés et l’explication de la révision de l’emblème de l’Église Unie du Canada pour reflèter la présence des peuples autochtones.


Les gardiennes et les gardiens de notre cercle autochtone : Appels à l’Église

Une main tient dans les airs une plume à laquelle est fixé un ruban rouge

Appels à l’Église

PDF : 16 pp / 817 ko, 2017

L’Église Unie souscrit aux Appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation ainsi qu’à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples  utochtones. La pasteure Jordan Cantwell, 42e modératrice, a souligné « l’obligation d’assurer l’alignement des politiques, des pratiques et des programmes de l’ÉU avec les normes et les principes mis de l’avant dans la Déclaration ». L’Église Unie a présenté des excuses quant à sa participation aux mesures coloniales mises en place par la politique d’assimilation, et a reconnu le fait qu’elle s’est appauvrie en rejetant une approche autochtone de la spiritualité.


Des excuses à la réconciliation

Des excuses à la réconciliation

PDF : 2 pp / 17 Ko, 2016

Vous trouverez ci-dessous la déclaration d’excuses de 1986, la réponse de 1988 ainsi que des questions pour nourrir un échange en groupe ou une réflexion personnelle en silence.


La main tendue (Aujourd’hui Crédo)

La main tendue

PDF : 3 pp / 311 Ko, 2013

Article de Pierre Goldberger au sujet de la Commission vérité et réconciliation.


La réconciliation: Qu’est-ce que ça signifie pour nous ?

La réconciliation : Qu’est-ce que ça signifie pour nous ?

PDF : 19 pp / 394 Ko, 2013

Cet atelier est destiné à toute personne possédant déjà une compréhension de base du passé de son Église quant à sa relation coloniale avec les peuples autochtones de L’île de la tortue (Turtle Island), en particulier en ce qui concerne les pensionnats autochtones.

L’atelier s’adresse aux personnes qui comprennent la manière dont les pensionnats appuyaient et actualisaient une politique globale d’assimilation qui a mené à d’importants abus culturels, émotionnels, physiques et sexuels, et à des traumatismes multi-générationnels pour les élèves, leurs familles et leurs communautés.


Journée nationale des peuples autochtones (feuillet paroissal bilingue)

Journée nationale des peuples autochtones

PDF : 1 pp / 473 Ko, ND

La Journée nationale des peuples autochtones offre aux Canadiens et Canadiennes la possibilité de participer et d’enrichir leurs connaissances des valeurs, des coutumes, des langues et des cultures autochtones.