L'Église Unie du Canada

Menu

Une rencontre enrichissante avec une pasteure des Philippines

| ARTICLES ET REPORTAGES |

| Par Paula Kline, pasteure et directrice de la Mission communautaire de Montréal |

 

Les liens avec nos partenaires mondiaux donnent lieu à des échanges fascinants sur le sens des histoires bibliques et la spiritualité dans le monde d’aujourd’hui.

 

Au premier plan : la pasteure Tapia-Raquel. En arrière-plan, de gauche à droite : le pasteur Arlen Bonnar, Norman Robert, Michael Bylow, Jean-Luc Safari, Victoria Blais, la pasteure Paula Kline, la pasteure Patricia Lisson et Guy-Lin Beaudoin. Photo : Lizette Pearl Galima Tapia-Raquel.

 

L’Église Unie Saint-James a eu l’honneur d’accueillir la pasteure Lizette Pearl Galima Tapia-Raquel*, des Philippines, le dimanche 18 novembre.

Lors du culte matinal, la pasteure Lizette nous a mis au défi de faire une nouvelle lecture de nos histoires bibliques, en considérant l’absence totale de pouvoir chez des enfants que nous y trouvons : le destin de Samuel offert au temple par sa mère dès sa naissance en est un exemple. Elle nous a aussi rappelé le sort tragique des enfants des pays pauvres d’aujourd’hui qui sont contraints au travail en bas âge et même à l’esclavage sexuel. Les mouvements pour les droits des enfants, lancés entre autres par des jeunes comme Malala Yousafzai, jettent un nouvel éclairage sur cet enjeu important et apportent de l’espoir.

Le soir, autour d’un verre de vin, nous avons pu converser avec la pasteure Lizette sur de sujets divers tels le continuum de l’orientation sexuelle, le langage et les images pour conceptualiser le Divin, la spiritualité des peuples autochtones des Philippines et la multiplicité de l’incarnation. Ce fut un échange des plus fascinant et stimulant avec une femme brillante, chaleureuse et engagée.

La pasteure Lizette termine actuellement une session de trois mois au séminaire Emmanuel à Toronto avant de retourner dans son pays d’origine, où elle enseigne la théologie au séminaire Union, en périphérie de Manille. Avant de quitter le Québec, elle rencontrera le groupe LGBTQ de l’Église Unie de Beaconsfield ainsi que la communauté de Kahnawake.

Nos plus grands remerciements à Lizette ainsi qu’à Alyson Huntly, directrice des études au Séminaire Unie, à la pasteure Patricia Lisson et à Guy-Lin Beaudoin pour avoir organisé cette visite.

 

*La pasteure est accueillie au Canada dans le cadre d’un programme d’études et d’enseignement de la fondation Anne Duncan Gray, en consultation avec le Conseil national des Églises aux Philippines (NCCP), avec lequel collabore l’Église Unie du Canada.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *