L'Église Unie du Canada

Menu

L’entre-deux, un documentaire sur la solitude des demandeurs d’asile francophones à Toronto

| À PROPOS |

 

Le pasteur Isaac Kamta de la Mission protestante francophone de Toronto est présenté dans ce reportage de Radio-Canada qui porte aussi sur les efforts pour briser l’isolement.

 

Photo : Radio-Canada/Frédéric Lacelle.

 

L’entre-deux réunit les témoignages de trois francophones qui, comme d’autres venus d’Afrique ou des Antilles, se retrouvent souvent en marge d’un système de santé et des services sociaux largement unilingue anglais. Le documentaire porte attention à ce que vivent les demandeurs d’asile, et il vaut la peine de les écouter.

On en apprend sur leurs motifs et leurs parcours particuliers – par exemple, la fuite d’un pays où l’homosexualité est criminalisée et où la torture a cours. On comprend qu’un réseau d’entraide informel – entre nouveaux arrivants et parfois grâce à des rencontres de hasard avec des Franco-Ontariens de longue date – est heureusement venu à la rescousse pour combler les failles du milieu d’accueil. De grandes inquiétudes toutefois demeurent.  Les services en français sont mal connus, difficiles d’accès et en manque de ressources, ce qui entraîne de longues attentes même pour des soins de base.

Les difficultés sont accentuées par la crise du logement et aussi par des barrières culturelles et certaines manières de penser. De cela le pasteur Isaac Kamta offre une bonne compréhension, nous indique le reportage : « Il ne faut surtout pas, selon lui, tenter de désamorcer ces croyances, mais plutôt doucement guider la personne pour éviter le repli sur soi. » La Mission protestante francophone de Toronto est maintenant bien active et, tout porte à croire, plus que jamais nécessaire. Et elle entend tisser des liens positifs avec la communauté.


Visionner le documentaire


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *