L'Église Unie du Canada

Menu

Actualités

Winnie Mandela

Winnie Mandela.
Photo : Wikipedia, CC BY-SA 3.0.

Winnie Mandela (de son nom de naissance Nomzamo Winifred Zanyiwe Madikizela), née le 26 septembre 1936 et décédée le 2 avril 2018, était une grande politicienne sud-africaine, membre et militante de l’ANC, présidente de la ligue des femmes du Congrès national african (ANC) (1993-1997), députée et vice-ministre des Arts, de la Culture, de la Science et des Technologies (1994-1995) dans le gouvernement Mandela.

Deuxième épouse de Nelson Mandela (1957 à 1996) et mère de ses deux filles, Zenani et Zindzi, elle fut une militante active dans la lutte contre l’apartheid, en particulier durant les années d’incarcération de son mari et des chefs de l’ANC (emprisonnés à Robben Island) quand ces derniers n’étaient pas en exil (Oliver Tambo à Londres). À ce titre, elle fut régulièrement harcelée par les services secrets sud-africains, maintes fois arrêtée, détenue ou assignée à résidence.

En raison de ses discours radicaux, de son comportement ou de ses reproches à Nelson Mandela pour avoir, selon elle, trop cédé aux Blancs sud-africains, Winnie Mandela est une « icône controversée » qui a fait l’objet de vives polémiques, y compris au sein de l’ANC, tout en lui attirant la sympathie d’une partie des catégories les moins aisées de la population sud-africaine.

Quelques distinctions : En 1988 elle a reçu le Prix des droits de l’homme des Nations Unies et aussi le Prix Candace.

Ouvrages en français :

  • Un cœur indompté – Carnets de prison et correspondances, Paris, Michel Laffont, 2014 (ISBN978-2-749-92152-5).
  • Winnie Mandela, Anne Benjamin et Mary Benson, Une part de mon âme, Paris, Seuil, 1986 (ISBN978-2-020-09128-2).

 

• Source :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Winnie_Mandela

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.