L'Église Unie du Canada

Menu

Prière à l’occasion du 75e anniversaire de la libération d’Auschwitz

 


Afin que l’avenir ne se dessine pas en pages sombres et meurtrières dans le cahier des vies de nos enfants, ouvre nos esprits sur le vivre ensemble fraternellement dans les espaces que Tu nous as donnés.


Le 27 janvier, 75 ans après la libération du camp d’extermination d’Auschwitz, des survivantes et survivants sont encore là pour nous rappeler l’ampleur et la gravité de cet épisode de l’histoire mondiale. « Auschwitz n’est pas tombé du ciel soudainement, Auschwitz trottinait, marchait à petits pas, se rapprochait, jusqu’à ce qu’il arrivât ce qui est arrivé ici », a prévenu l’un d’eux, le polonais Marian Turski, aujourd’hui âgé de 93 ans, lors des cérémonies commémoratives. « Ne soyez-pas indifférents ! », a-t-il imploré, selon le compte rendu du journal Le Monde. Le survivant appelle tout particulièrement à la vigilance contre les violations des droits des minorités, un élément clé, selon lui, pour préserver la démocratie et éviter de nouveaux génocides.

Alors qu’une partie des jeunes générations ne sait pas ce qu’est la Shoah,
Alors que la commémoration même de la libération est traversée de tensions politiques,
Laissons-nous aider par la prière…

 


Prière pour l’humanité à la mémoire de ceux et celles dont les vies ont été brisées à cause d’Auschwitz

 

Dieu,

À la fois Père et Mère qui souffre en silence de nos folies, Parent patient qui pardonne,
Garde-nous dans une mémoire vivante des horreurs que nous avons causées et retiens-nous pourtant de sombrer dans la haine.

Apprends-nous, et mets en nous la volonté ferme de bannir de nos vies toutes les violences.

Équipe-nous d’outils nouveaux pour affirmer nos existences, bâtir nos regroupements, régler nos conflits et guérir nos manques.

Afin que l’avenir ne se dessine pas en pages sombres et meurtrières dans le cahier des vies de nos enfants, ouvre nos esprits sur le vivre ensemble fraternellement dans les espaces que Tu nous as donnés.

Que les témoignages des survivants et que l’écho des pleurs, des cris de douleur et d’angoisse de nos sœurs et frères internés et morts dans l’enfer d’Auschwitz retentissent dans nos mémoires chaque fois que l’humain est tenté de succomber à l’égoïsme, à la perfidie, à l’avarice, au racisme, à la vengeance et aux laideurs qui enferment l’âme.

Dieu infiniment aimant, en cet anniversaire d’une libération qui porte avec elle l’horreur des camps, qu’un seul rayon de Ta lumière nous révèle à nous-mêmes dans le souvenir d’Auschwitz, que nos cœurs et nos esprits résolvent d’éviter à jamais de ne prendre qu’une seule vie de Ta Création. Amen.

—  Prière préparée par Christine Marie Gladu, pasteure auprès des communautés de l’Église Unie du Canada en Nouvelle-Écosse (Kingston Pastoral Charge)


Déclaration de l’Église Unie du Canada sur le 75e anniversaire de la libération d’Auschwitz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *