L'Église Unie du Canada

Menu

Actualités

Message du modérateur au sujet de la tuerie en Nouvelle Écosse

Répondez à l’appel des Églises Unies de Brule Union, Bayhead Union et Sharon United en allumant une chandelle dans votre fenêtre ce soir, le lundi 20 avril 2020, entre 20 h et 21 h, selon votre fuseau horaire. Vous pouvez partager vos photos sur les médias sociaux avec le mot-clic #lumierenouvelleecosse.

Parfois, il n’y a pas de mots…

Je regarde les visages et je lis les noms de certaines des victimes qu’un homme a tuées hier, en Nouvelle-Écosse. L’ampleur de la perte que vivent leur famille, leurs proches, leurs voisins, leur communauté de foi et tout leur entourage est énorme et me brise le cœur.

Au fil de la journée, les nouvelles sont de plus en plus sombres. On découvre d’autres victimes et notre peine s’intensifie.

Nous, de l’Église Unie du Canada, partageons profondément la douleur de votre perte, ces proches que vous aimez, que nous aimons. Sachez que l’Église entière est avec vous dans cette épreuve.

En tant que croyants et croyantes, nous pensons à chacune des victimes avec tout notre amour et nous prions pour elles. Bien qu’elles nous manquent déjà terriblement, elles sont maintenant dans l’amour enveloppant de Dieu. Cet amour est le même que celui qui réconforte les personnes endeuillées, celles qui sont en colère, celles qui sont en état de choc, toutes celles qui ont été touchées par ce geste horrible.

Les gens de tout le pays sont invités à allumer une chandelle entre 20 h et 21 h, selon leur fuseau horaire, pour prier et apporter leur soutien à ceux et celles qui pleurent leurs proches. Prenez une photo des chandelles allumées et partagez-la sur les médias sociaux sous le mot-clic #lumierenouvelleecosse.

Illuminons tout le ciel nocturne de notre amour, à leur mémoire.

Je vous invite à prendre un moment pour prier avec moi.

Christ bien-aimé,
les Écritures nous parlent de tes larmes,
lorsque tu étais aux côtés des gens qui pleuraient la mort de Lazare;
pleure avec nous maintenant, alors que nous prions.
Entends les prières dans nos sanglots,
entends les prières dans nos soupirs qui dépassent les mots,
entends les prières de nos cœurs brisés par la perte…
et touche-nous de ton amour.

Une réponse à

  1. Jean LOIGNON says:

    La tragédie de Nouvelle-Ecosse ne peut que me rappeler notre état de sidération en France lors des tueries de 2015-16, quand le Mal absolu avait un visage humain, nous laissant éperdus et tellement meurtris. Incompréhension, révolte, peur, chagrin, prière… le Dieu auquel je crois était présent dans toutes nos détresses et il ne nous abandonne pas où que nous soyons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *