L'Église Unie du Canada

Menu

Actualités

Message de la modératrice : Nous sommes affligés face à la vague de violence qui déferle

Nous sommes affligés face à la vague de violence qui semble déferler sans fin. La modératrice communique à nos Églises sœurs étatsuniennes notre message d’amour, nos prières et notre soutien

photo_moderator-jordan-cantwellAu cours des dernières semaines, nous avons été témoins de la vague de violence qui déferle partout aux États-Unis, d’Orlando à Bâton Rouge, de Falcon Heights à Dallas. Nous pleurons la perte insensée de toutes ces vies et la terrible souffrance qui frappe tant de personnes à la suite de ces tueries.

 

La modératrice Jordan Cantwell a envoyé une lettre d’appui et de solidarité à nos Églises sœurs et à nos partenaires étatsuniens : The United Church of Christ (USA), Christian Church (Disciples of Christ), The National Council of Churches of Christ (USA), The Evangelical Lutheran Church in America, The Presbyterian Church (USA), The Reformed Church in America, The United Methodist Church (USA), Church World Service, et The Episcopal Church. Elle écrit :

 

« [Nous] nous tenons debout à vos côtés et, armés de sagesse et d’amour, nous dénonçons la logique de la haine, de la violence et de la vengeance. Vous qui témoignez pour la paix, l’espérance et la justice dans un contexte empreint de peur, de désespoir et de cruauté, sachez que vous pouvez compter sur nous. »

Pour la version intégrale de la lettre de la modératrice, veuillez cliquer ci-dessous

Lettre de la modératrice : Une vague de violence déferle aux États-Unis

Nous vous invitons à prier pour nos sœurs et nos frères aux États-Unis touchés par des actes de violence. Partageons leur peine face à toutes ces vies que la peur et la haine ont détruites. Exigez l’éradication des structures et des systèmes dans nos sociétés qui perpétuent l’oppression de certaines populations et accordent des privilèges à d’autres, et travaillez pour l’avènement de changements.

Vous souhaiterez peut-être utiliser la prière Prière pour les temps de violences

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *