L'Église Unie du Canada

Menu

Actualités

Lettre en appui à la Première Nation Wet’suwet’en

Lettre à l’Église de la part du modérateur et du Conseil national des aînés et des aînées autochtones

Les chefs héréditaires de la nation Wet’suwet’en, Rob Alfred (à gauche), John Ridsdale (au centre) et Antoinette Austin (à droite), qui s’opposent au pipeline Coastal Gaslink, participent à un rassemblement à Smithers, en Colombie-Britannique, le 10 janvier 2020. Photo : LA PRESSE CANADIENNE/Jason Franson

À la fin de 2018, le conflit qui a éclaté sur le territoire Wet’suwet’en au nord de la Colombie-Britannique pour déterminer à qui appartient le pouvoir décisionnel concernant les projets énergétiques sur les territoires autochtones traditionnels a eu des échos d’un bout à l’autre du pays. Les parties sont parvenues à un accord temporaire en janvier 2019, mais les tensions sont de nouveau apparues un an plus tard lorsqu’une nouvelle injonction a été émise contre les protecteurs des terres, que les forces de police militarisée ont débarqué et que des arrestations ont été faites.

Cette situation est particulièrement préoccupante étant donné que l’Assemblée législative de la Colombie-Britannique vient d’adopter la loi 41 qui donne au gouvernement provincial le mandat d’harmoniser toutes ses lois avec la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Des actions de solidarité ont encore une fois été organisées aux quatre coins du pays.

La situation actuelle sur le territoire des Wet’suwet’en révèle, à plusieurs égards, à quel point la société des descendantes et descendants de l’immigration coloniale ne semble pas comprendre ni accepter le droit des Autochtones à l’auto-détermination. Elle indique l’acceptation d’un déséquilibre dans les rapports de pouvoir, et remet en question l’engagement du Canada en faveur de la réconciliation avec les peuples autochtones.

Le modérateur et le Conseil national des aînés et des aînées autochtones ont défini ensemble la façon dont l’Église Unie devrait réagir, et lui remet la présente lettre.

Téléchargements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *