L'Église Unie du Canada

Menu

Actualités

Les chefs des Églises font pression pour que le projet de loi C-262 soit adopté à l’unanimité

Photo : Sara Stratton/L’Église Unie du Canada

« Nous sommes favorables […] à la tenue d’un dialogue général et transformateur entre les Canadiens et les Canadiennes à propos de l’avenir meilleur que nous souhaitons construire, non seulement pour les peuples autochtones, mais également pour nous tous et toutes qui aspirons à vivre dans une société fondée sur des relations justes et équitables. »

Alors que les audiences du Comité permanent des affaires autochtones et du Nord sur le projet de loi C-262 visant à assurer l’harmonie des lois fédérales avec la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones tirent à leur fin, les chefs des huit Églises et organisations religieuses nationales ont écrit aux chefs des cinq partis fédéraux afin de les exhorter à soutenir le projet de loi lorsqu’il reviendra devant la Chambre des communes pour la troisième lecture.

Affirmant que « l’établissement de nouvelles relations et l’adoption du projet de loi C-262 sont des enjeux non partisans qui méritent le soutien de tous les parlementaires », les chefs des Églises pressent les députés et les députées de voter à l’unanimité pour le projet de loi.

Téléchargez la lettre œcuménique au premier ministre Trudeau sur le projet de loi C-262 [PDF : 2 p/495 Ko]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *