L'Église Unie du Canada

Menu

Actualités

L’Église presse le Canada de protéger les droits des enfants palestiniens

Ali Abu Alia a été abattu par un soldat israélien le jour de son 15e anniversaire, le 4 décembre 2020. Photo : famille Abu Alia (photo gracieusement fournie par Défense des enfants international-Palestine)

« Le bien-être des enfants, y compris les enfants palestiniens, est de la plus haute importance. »

Après le récent assassinat d’un jeune Palestinien de 15 ans, le pasteur Richard Bott, modérateur de l’Église Unie du Canada, se fait l’écho de la pétition 2667, qui presse le Canada de nommer un envoyé spécial chargé de surveiller la situation des enfants palestiniens et de faire rapport à ce sujet. (Voir la lettre du modérateur ci-dessous)

Ce que les communautés de foi et les personnes peuvent faire :

  • Prier pour tous les enfants placés en détention. Tenir une célébration liturgique portant sur la détention des enfants dans le monde entier et faisant la promotion des droits de l’enfant.
  • Écrire au premier ministre Justin Trudeau afin de le presser de nommer immédiatement un envoyé spécial pour surveiller le traitement des enfants palestiniens en détention militaire en Israël et faire rapport de la situation.
  • Se joindre à Sabeel (un partenaire de Mission & Service) en prenant part à l’action de Kumi Now (en anglais), qui se tiendra cette semaine afin de souligner le travail de Military Court Watch, une organisation qui documente le traitement des enfants palestiniens jugés par les tribunaux militaires israéliens. L’arrestation, la détention et le jugement d’enfants devant un tribunal militaire sont des violations de la Convention relative aux droits de l’enfant et du droit international.

Document à télécharger

Lettre au premier ministre sur le traitement des enfants palestiniens (décembre 2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.