L'Église Unie du Canada

Menu

Actualités

L’Église Méthodiste d’Haïti accueille un projet de couture visant à sauver des vies

L’Église Méthodiste d’Haïti, partenaire de Mission & Service, apporte une aide à des écoles, à des cliniques médicales et à divers ministères sociaux. Tous s’adaptent pour répondre à la crise liée à la COVID-19.

 

« La peur de l’inconnu est très présente. »

Photo : Église méthodiste d’Haïti.

Il semble qu’Haïti ne puisse jamais reprendre son souffle : le tremblement de terre de 2010, des ouragans, une mauvaise gouvernance, et à présent, le coronavirus. Avec plus de 35 pour cent de sa population menacée par la faim, ce pays insulaire des Caraïbes était déjà sur la liste du Programme alimentaire mondial des pays touchés par l’insécurité alimentaire demandant une attention immédiate.

Au 5 mai, Haïti a signalé 100 cas et 10 décès liés à la COVID-19. Toutefois, peu de tests sont effectués et il est probable que la propagation de l’infection ira en augmentant : juste à côté, la République dominicaine, a enregistré plus de 8 000 cas et 346 décès.

En Haïti, les écoles sont fermées et les enfants doivent rester à la maison. Les familles vivent donc toute la journée dans leur logement surpeuplé. Le service d’électricité municipal ne fonctionne pas pendant une bonne partie de la journée, situation qui peut durer parfois des semaines. Les Haïtiens qui exercent d’ordinaire de petits métiers (dans ce que l’on appelle le secteur informel) ne peuvent le faire actuellement, ce qui explique qu’il y ait moins d’argent pour satisfaire les besoins fondamentaux. Les agriculteurs pourraient avoir des récoltes, mais ne peuvent transporter les denrées alimentaires.

Jean Lesly Dorcély, archevêque de l’Église Méthodiste d’Haïti, a déclaré que ses 120 paroisses locales n’assurent pas de services religieux et qu’en raison de l’accès limité à Internet, les pasteurs ont peu de moyens pour aider. « La peur de l’inconnu est très présente, dit-il, et les pasteurs ne peuvent rassurer leurs ouailles. De plus, comme les revenus baissent, inévitablement, les contributions financières diminuent. »

Pourtant, les Haïtiens, plus résilients que jamais, font tout ce qu’ils peuvent pour surmonter ces multiples difficultés.

L’Église Méthodiste d’Haïti, partenaire de Mission & Service, soutient plus d’une centaine d’écoles, une demi-douzaine de cliniques médicales et divers ministères sociaux. Toutes et tous s’adaptent pour réagir à la crise. Les cliniques, un orphelinat et un foyer de soins de longue durée continuent de fonctionner, mais avec la fermeture des écoles, les enfants qui étaient nourris habituellement à l’école ne le sont plus.

Mission & Service de l’Église Unie apporte un soutien à l’Église Méthodiste d’Haïti dans son ensemble en fournissant un financement de base, lequel peut être acheminé là où le besoin s’en fait sentir. Au lieu de cibler un projet donné, ce financement apporte une aide sur le plan organisationnel, de façon à permettre la mise en œuvre de programmes qui changent la vie des personnes. Par exemple, pour lutter contre la COVID-19, avec l’aide financière d’une équipe de bénévoles des États-Unis, l’Église Méthodiste a mis en place, à sept emplacements, des projets de couture visant la fabrication de masques faciaux qui contribuent à prévenir la propagation de l’infection. Jusqu’à présent, plus 5 000 masques ont été produits et distribués.

Vos contributions à Mission & Service ont un impact considérable en Haïti puisqu’elles permettent à l’Église Méthodiste de faire vivre ses églises, écoles et cliniques médicales, et d’accueillir des projets tels que le projet de fabrication de masques qui sauvent des vies. Merci.

—Texte soumis par Jim Hodgson, coordonnateur des programmes d’Amérique latine/des Caraïbes

Une réponse à

  1. Wadson e says:

    Félicitations !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *