L'Église Unie du Canada

Menu

Actualités

L’Afrique à la COP21 : un sommet dans le Sommet

Mardi, 01 décembre : Jour 2

 
cop21Hier, un sommet dans le Sommet :
douze chefs d’États de pays africains se sont réunis pour rencontrer le président Hollande et Christiana Figueres, la secrétaire exécutive de la CCNUCC pour discuter des enjeux spécifiques à ce continent. L’Afrique ne représente que 15% de la population globale, 3% de l’économie mondiale et n’émet que 4% des GES (gaz à effet de serre). Et pourtant c’est l’Afrique et sa population qui subissent parmi les plus importants impacts du réchauffement climatique. Les leaders parlent de déforestation et de désertification, de pluies torrentielles et d’inondations, de la multiplication des insectes ravageurs, de l’assèchement du lac Tchad, de la dégradation des littoraux, et bien sûr «  ce sont le plus vulnérables qui souffriront le plus ».

 

 

 

cop21_finesUne visite à l’immense exposition Espace-Afrique s’imposait là où une bonne quinzaine d’organismes sont représentés.  Je me prête à une démonstration en univers virtuel avec des lunettes en 3D et 360° sur la Grande muraille verte, une immense bande qui traverse l’Afrique d’est en ouest sur plus de 4 000  kilomètres à travers dix pays, où les communautés locales ont planté des arbres, des jardins et des potagers. À certains endroits la muraille a plus de 15 kilomètres de large. Un exercice saisissant et un merveilleux projet qui a commencé il y a huit ans et qui devrait s’achever l’année prochaine.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *