L'Église Unie du Canada

Menu

Actualités

L’achat du pipeline Trans Mountain : réponse de la modératrice

La modératrice exprime une inquiétude concernant l’achat du pipeline par le gouvernement canadien, les droits autochtones et les subventions à l’industrie des énergies fossiles.

La pasteure Jordan Cantwell, 42e modératrice de l’Église Unie du Canada Photo : Wolf Kutnahorsky

Dans la lettre qu’elle adresse, le 1er juin, au premier ministre Justin Trudeau, la modératrice exprime une profonde inquiétude concernant la décision du gouvernement fédéral d’acheter le pipeline Trans Mountain.

Le projet de loi C-262, qui visait à harmoniser la législation canadienne à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (DNUDPA), a été adopté en troisième lecture le 30 mai. Or, la décision du Canada d’acheter le pipeline Trans Mountain est en contradiction avec l’appui de la DNUDPA, notamment avec les droits des peuples autochtones d’exercer un consentement libre, préalable et éclairé, et de participer à la prise de décisions, note la modératrice. « Les récentes discussions sur le pipeline menées par votre gouvernement, les gouvernements de l’Alberta et de la Colombie-Britannique et Kinder Morgan n’ont pas respecté ces principes, les Premières Nations ayant été exclues de cette démarche. »

« À la lumière de la déclaration que vous avez faite le 21 juin 2016 selon laquelle ‘aucune autre relation n’est plus importante pour le Canada que la relation que nous entretenons avec les peuples autochtones’, je demande vivement à votre gouvernement de redéfinir ce qu’il entend par intérêt national, » a souligné Jordan Cantwell.

L’engagement du gouvernement fédéral quant à l’élimination progressive des subventions aux énergies fossiles remonte à 2009. Or, l’achat du pipeline Trans Mountain constitue de nouvelles subventions de plusieurs milliards de dollars au profit de cette industrie. « Le Canada peut et doit faire davantage dans la lutte contre les changements climatiques et les efforts pour assurer la santé des océans », affirme la modératrice.

Voir la version complète de la lettre, ci-dessous.

Téléchargement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *