L'Église Unie du Canada

Menu

La mission SAGE, 31 MARS 2020 : L’amour et le réseautage au temps de la COVID-19


Ce texte fait partie de la série La mission SAGE sur le travail que la  Mission communautaire de Montréal (MCM) et l’Église Unie Saint-James réalisent en étroite collaboration, au centre-ville, pour créer une communauté incluant certaines des personnes les plus vulnérables de notre collectivité.


 

| par Paula Kline, pasteure |

Arwar Nofal travaille actuellement à la MCM, grâce à une subvention salariale d’Emploi Québec. Elle est assistante-coordinatrice du programme Maa’n – Ensemble. Cette photo a été prise lors du dernier rassemblement Bons Voisins, qui a réuni des partenaires juifs, musulmans, chrétiens et de la communauté élargie.

 

Dès la fermeture de nos bureaux à la Mission communautaire de Montréal (MCM), le 16 mars dernier, nous avons commencé à organiser notre travail autrement. Il est primordial pour une organisation de première ligne comme la MCM, de rester en contact avec les populations vulnérables que nous desservons.

Du côté de notre clinique juridique Solutions justes, le travail se poursuit au téléphone pour rassurer les personnes en processus de régularisation et par téléconférences pour faire avancer des dossiers urgents, lesquels ne peuvent pas attendre la fin de la pandémie!

En ce qui concerne nos projets d’intégration avec des nouveaux arrivants, c’est notre réseau Bons Voisins qui se met en branle.

Des plateformes en ligne aux contacts quotidiens par WhatsApp avec des femmes monoparentales et des aînés isolés… aux sacs d’épicerie et commandes de médicaments de la pharmacie livrés à ceux et celles qui ne peuvent pas sortir… aux projets de vidéo et de musique de nos ados qui sont partagés au-delà de nos frontières… aux cours de français en ligne pour nos jeunes afin d’assurer une continuité dans l’apprentissage… nos journées sont bien occupées! Nous commençons également à être sollicités par des étudiants étrangers et des aînés locaux dans le besoin. Nous répondons de notre mieux à toutes ces demandes.

Nous avons tous besoin les uns des autres, et c’est souvent en temps de crise que cela devient plus évident. Nous avons aussi besoin de l’espoir.

Notre Projet amal : Histoires d’espoir* sur la page Facebook de la MCM recueille des histoires simples qui traitent de la façon que nous faisions de l’entraide et trouvons l’espoir malgré les défis réels en ces temps difficiles. Que des leçons de partage, et d’amour dans ce temps de COVID-19, puissent se transformer en changements profonds dans nos relations et dans notre société!

*Amal signifie espoir en arabe.

 


Participez à notre réseau Bons Voisins en faisant un don, qui nous aidera dans l’achat de cartes d’épicerie, la traduction d’avis du gouvernement, la fourniture scolaire pour poursuive les études à la maison, l’obtention de médicaments (pour certains membres de notre groupe d’aînés qui n’ont pas une couverture médicale) et l’achat d’essence pour aider nos bénévoles à se déplacer.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *