L'Église Unie du Canada

Menu

La mission SAGE, 16 novembre 2019 : Jésus sans-abri


Ce texte fait partie de la série La mission SAGE sur le travail que la  Mission communautaire de Montréal (MCM) et l’Église Unie Saint-James réalisent en étroite collaboration, au centre-ville, pour créer une communauté incluant certaines des personnes les plus vulnérables de notre collectivité.


 

| par Paula Kline, pasteure |

Photo : MCM.

 

Après le décompte, nous avons chacun tiré sur les rubans violets, révélant Jésus sans-abri. Le dévoilement de cette sculpture en bronze grandeur nature a eu lieu sur la place Saint-James par une froide journée de novembre, rappelant les conditions auxquelles sont confrontées les populations de sans-abri et de réfugiés, à la fois localement et mondialement.

La sculpture Jésus sans-abri était un cadeau de l’artiste Timothy Schmalz et de nos voisins jésuites, à l’église Gésu.

Au lieu de demander à une seule personne de faire les honneurs, nous avons conçu une couverture avec de nombreux rubans afin que toutes les personnes présentes puissent participer activement au dévoilement – un effort collectif symbolisant le pouvoir et l’importance de la communauté.

Pour parer au froid, Nadia, de notre projet de traiteur pour les nouvelles arrivantes, Women Weaving their dreams/Vers un souffle nouveau, a servi un délicieux bouillon de lentilles aux personnes rassemblées sur la place ainsi qu’aux passants sur la rue Sainte-Catherine. Quand un journaliste lui a demandé ce que faisait une musulmane vêtue de hijab lors du dévoilement d’une sculpture de Jésus, Nadia a répondu : « L’Église m’a aidée dans le passé, et maintenant c’est à mon tour de redonner. Indépendamment de l’identité et de la différence religieuse, nous sommes avant tout des êtres humains et faisons tous partie de la même communauté. »


Comment comprendre notre modèle de ministère SAGE? Ce sigle désigne :
  • des services aux migrants vulnérables;
  • un accueil, de l’aide juridique et des témoignages publics pour ceux et celles dont les droits sont bafoués;
  • des rassemblements interconfessionnels, interculturels et intergénérationnels;
  • l’eunoia, un terme provenant d’Aristote, qu’on peut traduire par « planter les graines de l’amitié et de la belle pensée » et associer à la bienveillance.

La communauté de Saint-James et la Mission communautaire de Montréal joignent leurs efforts pour planter, entretenir, récolter et répandre les « graines de l’amitié » dans le centre-ville de Montréal.

Au cours de la prochaine année, nous partagerons des histoires et des témoignages de notre ministère SAGE, illustrant comment les vies individuelles sont touchées, les relations sociales renforcées et la communauté revitalisée lorsque la paroisse et la mission se réunissent de nouvelles façons.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *