L'Église Unie du Canada

Menu

Actualités

La Fondation Amity déploie son aide en Chine et vers d’autres pays

Yan Li a pris cette autophoto devant son camion au moment de livrer des fournitures à Hubei. Photo : Yan Li/Fondation Amity

Une réponse œcuménique qui vient soutenir l’action d’Amity.

En temps normal, se rendre jusqu’à Wuhan pour livrer ne pose pas de gros problèmes. Toutefois, le 27 janvier, c’est dans la province du Hubei, à l’épicentre de l’épidémie de COVID-19, que le camionneur Yan Li est parti livrer 10 tonnes de désinfectant expédiées par la Fondation Amity (en anglais), partenaire de Mission & Service.

Ce jour-là, il neigeait, et Li se souvient de s’être détendu en fredonnant une chanson populaire chinoise qui passait à la radio : « Papa et maman, s’il vous plaît, faites attention à vous. Ne me donnez pas d’inquiétude. C’est sûr que je serai de retour à la maison au festival du printemps… »

Toutefois, la famille de Li avait des raisons de s’inquiéter. « Ils se font du souci pour moi. Qui voudrait que quelqu’un de sa famille se rende dans le foyer principal de l’épidémie? Le désinfectant peut protéger tant de gens! Je pense que cela en vaut la peine. Nous, les Chinois, nous nous entraidons toujours en temps de crise », affirme Li.

Li est l’un des nombreux camionneurs qui ont livré, grâce aux dons de l’Église Unie du Canada et d’autres partenaires, des fournitures rendues disponibles par la Fondation Amity, un organisme d’action sociale établi en Chine. L’organisme de bienfaisance a été fondé par des chrétiens protestants en 1985 et mandaté pour intervenir dans les régions les plus pauvres du pays.

L’Église Unie est partie prenante d’une réponse œcuménique organisée plus tôt cette année dans l’objectif de soutenir les efforts déployés par Amity afin de fournir aux régions éloignées du pays l’équipement de protection individuelle (EPI) nécessaire et ce, en janvier, avant même que l’on ne soit informé pleinement de l’ampleur de l’épidémie. Fin mars, Amity avait déjà livré en Chine un très vaste éventail de fournitures essentielles et d’EPI, notamment quelque 477 tonnes de désinfectant comme celui que contenait le camion de Li.

Des membres du personnel hospitalier en Italie manifestent leur reconnaissance après avoir obtenu des fournitures vitales de la Fondation Amity.

À présent, la Fondation Amity redonne ce qu’elle a reçu en expédiant de l’équipement de protection individuelle en provenance de la Chine vers d’autres régions du monde touchées par le virus, y compris en Europe et en Asie du Sud-Est.

« Nous avons réussi à livrer des fournitures à de nombreux pays, mais nous avons beaucoup de mal à obtenir les autorisations requises. Malheureusement, avec les nouvelles politiques de qualité et de vérification, il est très difficile d’obtenir les autorisations permettant de les expédier », explique Martin Lachmann, un agent des communications de la Fondation Amity. Toutefois, la Fondation a réussi à surmonter les obstacles administratifs et à acheter, à emballer et à expédier de Chine des tonnes de fournitures de qualité à des collectivités du monde entier; et heureusement, partout dans le monde, des camionneurs héroïques comme Yan Li risquent leur vie pour s’assurer que les fournitures parviennent aux endroits où elles sont les plus nécessaires.

Grâce aux dons que vous faites en passant par Mission & Service, des collectivités du monde entier qui sont frappées par l’épidémie de COVID-19 obtiennent de l’aide d’organismes tels que la Fondation Amity. Merci!

Informez-vous davantage sur les partenaires de l’Église Unie en Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *