L'Église Unie du Canada

Menu

Harry et Meghan, l’Église Unie du Canada vous invite!

| par Stéphane Vermette, pasteur à l’Église Unie de Quyon |

 

 

Bienvenue au Canada, duc et duchesse de Sussex, Harry et Meghan! Il nous fait plaisir de vous accueillir chez nous. Vous allez sans doute trouver qu’il fait un peu plus froid par ici que dans votre pays d’origine, l’Angleterre. Mais notre accueil est chaleureux. Qui plus est, un séjour au Québec pourrait vous donner l’occasion de vous exercer à la valse de l’indépendance et à tous ses mouvements!

Nous voulons prendre quelques instants pour vous inviter à vous joindre à l’Église Unie du Canada.

Après le tumulte des derniers mois, les conflits de famille et l’ensemble de la couverture médiatique, nous sommes convaincus que vous ne voulez pas vous asseoir le dimanche matin et voir l’image de votre grand-maman qui vous surveille du devant de l’Église anglicane. Nous pouvons vous offrir une rupture claire, nette et précise dans une Église canadienne. L’Église Unie ne correspond-elle pas à ce que vous recherchez? Des valeurs nobles, mais sans la hiérarchie. Notre modérateur ou notre modératrice, une fonction pour laquelle on est élu pour trois ans, n’a d’autre pouvoir que celui de la sagesse.

Notre tradition vous accueillera, peu importe votre perspective théologique, car notre Église est un véritable melting-pot de la foi. Certains jours, même une chatte n’y retrouverait pas ses petits. Notre théologie est tellement diversifiée qu’il est presque impossible d’en être rejeté. Mais soyez-en assurés, le God Save the Queen ne se retrouvera pas dans notre recueil de chants.

Nous comprenons que vous avez souffert de commentaires racistes au cours des derniers mois. Nous voulons vous assurer que l’Église Unie est un lieu inclusif et interculturel. Jamais votre fils ou vous-même, Harry, ne serez discriminés parce que vous êtes roux. Cependant, pour des raisons évidentes, tentez toutefois de demeurer à l’abri du soleil, des potagers ou des lapins.

Votre réputation de garçon indiscipliné, Harry, ne présente aucun problème pour nous. Au lieu de devoir vous rendre dans une église pour vous confesser devant un prêtre, vous gagnerez du temps en utilisant notre connexion directe avec Dieu pour soulager votre conscience. La qualité de notre réseau wifi est divine, mais fonctionne le plus souvent dans un seul sens : malheureusement, les messages de retour se font rares.

Votre passé d’actrice, Meghan, serait un atout pour votre participation à notre vie d’Église. Votre rôle d’assistante juridique dans la série Suits (Avocats sur mesure) vous a parfaitement préparée à faire face aux affres de la bureaucratie de l’Église Unie. Qu’il s’agisse de débattre de questions d’interprétation du Manuel (notre bible organisationnelle), de survivre aux longues heures en comité ou de s’y retrouver dans les dédales de la maison mère à Toronto afin d’atteindre la personne responsable d’un dossier, nous sommes convaincus que vous possédez, Meghan, l’intelligence et la ténacité pour faire face à ces défis.

Nous voulons terminer en souhaitant à votre famille tout le bonheur du monde, parmi le « vrai monde », loin des caméras et des journaux à potins. Puissiez-vous trouver ici la paix et la sérénité que vous recherchez.

 

P.S. Comme vous avez l’intention d’accroître vos activités philanthropiques, nous ajoutons deux liens vers des formulaire de dons, pour le fonds des Ministères en français et pour le fonds Mission & Service.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *