L'Église Unie du Canada

Menu

Actualités

Graça Machel

Graça Machel en 2010.
Photo de Zahur Ramji / Mediapix CC BY-SA 2.0

Graça Simbine, plus connue sous le nom de Graça Machel, est une personnalité politique mozambicaine, née le 17 octobre 1945 à Incadine dans le district de Manjacaze.

Elle fréquente une école dirigée par des missionnaires méthodistes, obtient une bourse pour un collège de la capitale, Maputu (où elle était la seule élève avec sa couleur de peau), étudie à l’université de Lisbonne avant de rejoindre le Front de libération du Mozambique (Frelimo). Directrice adjointe dans une école du Frelimo en Tanzanie, elle épouse Samora Machel, qui devient le premier président de la République populaire du Mozambique en 1975. Graça Machel est ministre de la culture et de l’éducation du nouveau régime jusqu’en 1989. Après la mort de son mari, elle se consacre à des causes humanitaires et se fait l’avocate des droits des femmes et des enfants. En 1998, elle épouse en secondes noces le président de la République d’Afrique du Sud, Nelson Mandela, dont elle partage la vie jusqu’à sa disparition en 2013. Elle est ainsi la seule femme au monde à avoir été la Première dame de deux pays différents.

En 1972, Graça Simbine quitte le Portugal où elle étudiait à l’Université de Lisbonne (ce qui lui a permis de rencontrer d’autres collègues des autres colonies portugaises) et retourne en Afrique. Elle s’engage aux côtés du Front de libération du Mozambique, qui mène la guerre d’indépendance, et dont le siège est en Tanzanie. Elle suit une formation au maniement des armes dans un camp d’entraînement. Employée comme « courrier », elle fait la connaissance de Samora Machel, qui dirige le mouvement dans la province de Cabo Delgado. Durant deux ans, elle est directrice adjointe dans une école du Frelimo située en Tanzanie. Le Mozambique accède à l’indépendance en 1975, Samora Machel devient le premier président de la République populaire du Mozambique et le couple se marie la même année.

Récompenses et distinctions :

  • Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) lui décerne la médaille Nansen en 1995 pour son action humanitaire en faveur des enfants réfugiés.
  • Mandela et Machel sont récompensés en 2009 par la Fondation du Prix des enfants du monde pour le droit de l’enfant, qui les nomme « héros des droits de l’enfant de la décennie »

• Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Gra%C3%A7a_Machel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.