L'Église Unie du Canada

Menu

Actualités

« Être en accord pour l’essentiel » : le concept expliqué

L’Église Unie du Canada rappelle que les personnes qui entrent au ministère doivent être en accord pour l’essentiel avec les déclarations doctrinales de l’Église.

Les personnes qui font leur entrée au ministère de l’Église Unie du Canada doivent, durant leur entrevue, convaincre le comité des entrevues qu’elles sont en accord pour l’essentiel avec la déclaration doctrinale de l’Église Unie. Afin que les candidates et les candidats au ministère, et les comités chargés de les recevoir en entrevue, sachent précisément ce que cela signifie, le Comité théologie et relations interconfessionnelles et interreligieuses a produit un rapport et dévoilé les conclusions sur le concept « en accord pour l’essentiel ».

Pour bien des gens, il s’agit d’une expression plutôt étrange, vu que d’autres Églises exigent un respect rigoureux de leurs déclarations doctrinales. Étant donné que l’Église Unie est fondée par la fusion de trois grandes confessions dont les déclarations doctrinales ont été amalgamées en un ensemble de Principes de l’Union fondamentaux, son personnel ministériel a toujours été tenu d’être « en accord pour l’essentiel » avec la doctrine de l’Église. « Être en accord pour l’essentiel » signifie que le comité des entrevues, composé généralement de membres du clergé et de laïques, doit pouvoir affirmer que la candidate ou le candidat qui passe en entrevue a adopté une position acceptable selon la tradition chrétienne, telle qu’elle est exprimée dans la déclaration doctrinale de l’Église Unie, pour pouvoir exercer un ministère au sein de l’Église Unie de manière fidèle et compréhensible, et en toute intégrité.

Depuis la fusion des trois Églises, trois autres déclarations de foi ont été ajoutées à la déclaration doctrinale générale. Chaque génération a en effet modelé la théologie évolutive de l’Église dans sa recherche à vivre l’appel de Dieu dans le monde. La déclaration la plus récente, Notre foi chante, a été approuvée en 2006.

Le pasteur Daniel Hayward, président du Comité théologie et relations interconfessionnelles et interreligieuses, explique :

Le concept « en accord avec l’essentiel » ne signifie pas d’adhérer au pied de la lettre à chaque mot de la déclaration doctrinale, pas plus qu’il ne permet à une candidate ou à un candidat au ministère, et au personnel ministériel, de croire ce qui lui semble approprié. Comme le comité le dit dans notre rapport, le concept qui consiste à être « en accord pour l’essentiel » est important pour s’assurer que le personnel ministériel est en mesure de représenter la tradition chrétienne historique à laquelle adhère l’Église, car nous, en tant qu’Église Unie du Canada, avons une histoire unique, l’histoire chrétienne, à communiquer. Or, nous ordonnons, consacrons, reconnaissons, admettons et réadmettons des personnes qui exerceront un ministère en vue de transmettre cette histoire.

Pasteur John H. Young
Ministre exécutif, direction théologique
L’Église Unie du Canada
info@united-church.ca

Téléchargements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *