L'Église Unie du Canada

Menu

Du passé viendra l’avenir

| ARTICLES ET REPORTAGES |

| Par Suzanne Grenier |

 

Le dimanche 26 août, les paroisses francophones de l’Église Unie du Canada ont célébré le passage du Consistoire Laurentien à la nouvelle Table des ministères en français, sous le signe de l’amitié, de l’espérance et d’un désir d’approfondir la mission.

 

Rassemblement devant l’église de Belle-Rivière et plantation d’un chêne rouge.

 

Près d’une centaine de personnes venues des Laurentides, de Montréal, d’Ottawa, de Québec et d’ailleurs ont convergé vers le site champêtre de la paroisse Belle-Rivière pour vivre ce moment très symbolique.

Au programme, une épluchette de blé d’Inde préparée par la paroisse hôte, la réalisation en commun d’une nappe courtepointe souvenir, un culte avec communion et la plantation collective d’un chêne rouge.

La rencontre s’est amorcée avec un peu de nostalgie par la projection du diaporama Consistoire Laurentien 1985-2018, réalisé par Claire Borel, dont l’âme créative a largement contribué à la préparation de l’événement. L’animation généreuse de Darla Sloan, pasteure à l’Église Unie Saint-Pierre et Pinguet, a été le liant de l’ensemble du programme.

Au risque d’en oublier, mentionnons la présence nombreuse de membres des paroisses Saint-Marc, Saint-Jean et Camino d’Emaús. Maylanne Maybee et Angelika Piché représentaient le Séminaire Uni. Le pasteur Pierre-Paul Lafond et Jean-Luc Tremblay, président du conseil de la paroisse Saint-Jean, ont brièvement pris la parole. Durant le culte, des messages ont porté avec beaucoup de profondeur l’esprit de cette journée qui souligne une transition importante dans l’histoire de l’Église Unie (suivre les liens à la suite des extraits ci-dessous pour lire les transcriptions complètes).

 

Claire Borel, Darla Sloan, Rosa-Elena Donoso Cruz, Helga-Ximena Ovando et Pierre Goldberger. À droite, la courtepointe souvenir rassemblant des éléments réalisés par chacune des paroisses.

 

Le soin de la Terre exige des relations humaines d’amitié et de paix, et non d’égoïsme ni de compétition ni d’accumulation. Le message de Jésus est la motivation à être des prophètes qui annoncent l’Évangile pour une nouvelle Terre et dénoncent un système économique et social contraire à la répartition équitable et solidaire. – Extrait du message de la pasteure Rosa-Elena Donoso Cruz, lu par Helga-Ximena Ovando.

Notre Église a des gènes qui font l’écho de 2 000 ans d’histoire, avec des milliers de moments vécus et partagés qui ont nourri notre présence comme Église aujourd’hui. On ne peut pas l’éviter – c’est enraciné au plus profond de nous, un legs de 100 générations de chrétiens et chrétiennes. C’est ce que nous léguons aussi à la prochaine génération. – Extrait du message d’Éric Hébert-Daly, responsable des Ministères en français.

L’arbre de la croix … où Jésus fut crucifié, par les puissances religieuses et impériales… est passé d’être considéré comme un instrument de mort … pour être un signe d’amour et d’espoir de l’humanité… – Extrait du message du pasteur retraité Gonzalo Cruz, lu par Lautaro Xavier Ovando.

Nous sommes appelés à la solidarité, au refus de la guerre et de la violence, au refus des racismes, des exclusions sous toutes leurs formes, et c’est pourquoi nous allons nous réunir aujourd’hui autour d’un arbre, signe d’espérance, signe d’oxygène gratuit pour tous, signe d’avenir pour les insectes, les oiseaux, les humains, signe de vie. – Extrait du message du pasteur Pierre Goldberger, président du Consistoire Laurentien à sa dissolution en 2018.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *