L'Église Unie du Canada

Menu

Actualités

Document d’information sur le concept « en accord pour l’essentiel »

Depuis ses tout débuts, l’Église Unie du Canada demande à chaque personne avant son entrée dans le ministère de dire si elle est « en accord pour l’essentiel » avec la déclaration doctrinale de l’Église et de l’accepter comme étant conforme en substance à l’enseignement des Saintes Écritures.

La déclaration doctrinale comprend actuellement un Préambule et Vingt Articles de Foi qui constituaient la section doctrinale d’origine des Principes de l’Union (quoique cette section a été modifiée à quelques occasions depuis 1925), ainsi que trois autres déclarations de foi de l’Église Unie, adoptées par différents Conseils généraux : la Déclaration de foi de 1940, la Confession de foi (aussi appelée la Confession de foi de l’Église Unie) en 1968 et Notre foi chante en 2006. Chaque document exprime l’essentiel de la foi chrétienne, telle qu’elle est comprise par l’Église Unie, dans l’esprit et le contexte de l’époque à laquelle chacun a été rédigé.

Le document d’information sur le concept « en accord pour l’essentiel » a été préparé en réponse à la motion adoptée par le 43e Conseil général (2018) qui ordonnait au Comité théologie et relations interconfessionnelles et interreligieuses d’entreprendre une étude sur ce que signifie être « en accord pour l’essentiel ». Le Comité met en lumière certaines idées fausses entourant ce concept, retrace les raisons de l’adoption du concept lors des négociations en vue de l’union des Églises au début du XXe siècle, précise ce que signifie être essentiellement d’accord et explique pourquoi ce concept est toujours aussi important au moment de l’examen des personnes qui demandent la consécration, l’ordination, la reconnaissance, l’admission ou la réadmission comme personnel ministériel au sein de l’Église Unie du Canada.

Téléchargements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *