L'Église Unie du Canada

Menu

Dans l’esprit du 8 mars, une prière pour toutes les femmes

 


Nous te prions pour toutes ces femmes qui subissent et vivent des années longues, avec des blessures irréparables.


C’est en 1910, lors de la 2e conférence internationale des femmes socialistes, que la journaliste et femme politique allemande Clara Zetkin a proposé d’organiser une « Journée internationale des femmes ».

Dans la décennie qui a suivi, des manifestations associées à cette idée se sont multipliées aux États-Unis et surtout en Europe. Le mouvement s’est par la suite jusqu’à un certain point institutionnalisé.

Le féminisme des années 1970 allait donner un nouveau souffle à cette tradition, et depuis, le 8 mars continue d’être célébré « tant que l’égalité n’est pas atteinte ».

La perspective originelle converge avec la volonté pressante, aujourd’hui, d’embrasser la réalité de toutes les femmes, en ébranlant le confort des privilèges et des visières culturelles. À l’échelle du monde, un survol statistique comme celui qu’a réalisé l’ONU laisse entrevoir des réalités complexes et déchirantes à prendre en compte, en même temps qu’un tracé des progrès en constant questionnement.

Pour combler les lacunes des chiffres et des projections, pour aider à voir et à respirer, il y a, aussi, la prière.

 


Prions pour les femmes du monde

Dieu créateur, à toi qui nous a créés dans un monde que tu veux juste et équitable pour tous, présentons nos doléances et supplications pour que cessent les violences et agressions qui favorisent les inégalités tout en détruisant le tissus social.

Nous venons avec les femmes du monde entier pour crier justice contre toutes les atrocités que connaissent les femmes dans un monde prétendument moderne. Du nord au sud, de l’ouest à l’est, les cris des femmes se lèvent pour réclamer leurs droits et leur dignité.

Nous te prions pour celle qui, chaque soir, pleure en silence alors que son bourreau se réjouit;

Nous te prions pour celle qui s’expose aux atrocités des groupes armés en allant chercher de quoi nourrir sa famille.

Nous te prions pour celle qui est victime des conséquences collatérales de l’égoïsme des multinationales et de ceux qui les supportent et les encouragent.

Nous te prions pour que l’enfant issu de ces actes ne reproduise pas ce qu’il a et s’abstienne de reproduire le même pattern.

Nous prions pour cette femme qui subit les injustices dans l’exercice de son travail, afin que son travail soit reconnu et ses efforts, valorisés.

Nous te prions pour que les communautés soient porteuses d’espoir et d’espérance, pour rendre la dignité à toutes populations à travers le monde.

Nous prions afin que les revendications de la femme à travers le monde soient entendues, reconnues et trouvent des réponses.

Nous te prions pour toutes ces femmes qui subissent et vivent des années longues, avec des blessures irréparables.

Nous prions afin que ton Esprit Saint soit à l’œuvre, et que ceux à qui tu as donné voix dénoncent les méfaits, réclament justice et proclament ta victoire pour les sans voix.

Utilise nos bouches pour les consoler, nos bras pour les réconforter et nos voix pour dénoncer le mal en réclamant la dignité pour tous.

Transforme les cœurs de pierre des décideurs pour qu’ils agissent avec amour, compassion et justice envers tous. Aide les femmes du monde à apprendre les unes des autres et à renforcer notre solidarité dans une quête pour un monde meilleur et égalitaire tel que Tu l’as voulu.

Nous te prions au nom du Christ Jésus, le ressuscité qui nous a affranchis de toutes dominations abusives. Amen.

– Prière rédigée par Marie-Claude Manga, pasteure

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *