L'Église Unie du Canada

Menu

Actualités

Message de la modératrice : Journée dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste

Faire preuve de fermeté face à l’antisémitisme qui se manifeste dans notre société

Cérémonie à la mémoire des victimes de l’holocauste à Terezín. Photo : Congrès juif européen, Flickr (CC BY-NC-ND 2.0)

Le lundi 24 avril 2017 marque le Yom HaShoah, un jour où nombre de personnes de la communauté juive se recueillent pour commémorer les victimes de l’Holocauste.

C’est aussi un jour où, en tant que chrétiens et chrétiennes, nous devrions non seulement pleurer les gens qui ont perdu la vie dans l’Holocauste mais aussi réfléchir à l’obligation que nous avons de faire preuve de fermeté face à l’antisémitisme qui se manifeste dans notre société.

Dans la déclaration qu’elle a faite en 2003 intitulée Rendre un témoignage fidèle, L’Église Unie du Canada a affirmé partager un même appel avec le peuple juif et les autres communautés, celui de prendre soin de la Création, à l’instar de Dieu, tout en invitant les membres de notre Église à faire preuve de vigilance face à la présence de l’antisémitisme et de l’antijudaïsme au sein de l’Église et dans la société. Nous maintenons ces engagements et nous continuons à rappeler à nos membres que nous devons cultiver les uns envers les autres l’amour, la compréhension et l’acceptation plutôt que de céder à la peur, terreau fertile de la haine et de l’extrémisme.

Malheureusement, les incidents qui nécessitent notre attention sont nombreux. Au cours des derniers mois, de nombreux actes de vandalisme ciblant les centres communautaires, les synagogues et les cimetières juifs ont été rapportés, incidents ponctués de graffitis haineux.

Comment cela peut-il se produire? N’avons-nous pas appris du passé à déceler les manifestations de la haine, telles des tentacules qui envahissent subrepticement une société si tous et toutes n’y prennent pas garde?

Nous exhortons les membres de l’Église Unie à manifester leur soutien de façon tangible et empreinte de paix aux personnes ciblées par la haine et la peur. C’est ce que les croyants de toutes les confessions comme les non-croyants doivent faire, ensemble. Nous devons faire preuve de solidarité et nous devons agir à l’unisson. Même les plus petits gestes de solidarité peuvent faire la différence.

Téléchargement

Rendre un témoignage fidèle – Les relations entre la communauté juive et l’Église Unie aujourd’hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *